diaporama-0068

Le club

D’abord section du groupe spéléo de la Société des sciences naturelles de Montauban, c’est en 1969 que le groupe de Caussade prend son autonomie en devenant la « société spéléo-archéologique de Caussade ».

Aujourd’hui, la SSAC est devenue l’un des clubs spéléo les plus importants et les plus dynamiques de Midi-Pyrénées !

Michel Soulier
Président de la SSAC

SSAC-equipe

Activités du club

Un club comme un autre… né en 1969 et membre de la Fédération Française de Spéléologie, avec à sa tête, Claude, spéléologue déjà formé et qui a immédiatement accepté de mener notre petite équipe de 3 ou 4 néophytes…

Vue depuis les grands massifs karstiques, la spéléo en Tarn-et-Garonne est de la petite spéléo. Nous nous en satisfaisons ! Mais, ne le dites pas aux « autres » : ici, on s’éclate ! Le premier « trou » est à moins de 10 minutes de Caussade et les gorges de l’Aveyron, coincées entre Tarn et Tarn-et-Garonne déroulent leur canyon tranché dans le plateau calcaire sur quelques 30 km, rien que pour nous !

De ce fait, nous comptabilisons, en moyenne, une centaine de sorties spéléo par an. Nous n’avons pas de gouffre important, le plus profond ne dépassant pas les -140 m. Plusieurs réseaux ont pris de l’importance ces 25 dernières années: Rameaux / Dame Blanche et Aven Toura dépassant chacun les 6 km et notre travail de recherche doit nous conduire à la découverte certaine de nouveaux réseaux bien plus longs, nous en sommes tous convaincus !

Au-delà d’un travail laborieux de longue haleine où l’argile et le CO2 sont omniprésents, notre association connaît ses heures de « gloire » avec un retentissement local, national et même parfois international!

Bruniquel, le site préhistorique
Bruniquel, le site préhistorique

Nous pouvons citer, bien évidemment, la découverte de la grotte de Bruniquel (Spelunca n°60 – 1995) avec ses vestiges néandertaliens, la grotte de la Magdeleine des Albis avec la découverte d’une troisième « Vénus » et l’Igue des Rameaux dont la faune découverte est typique des savanes africaines.

Pour changer d’air, nous partons parfois vers l’étranger avec une expédition en Tunisie (70), deux en Turquie (72 et 74) et de multiples au Portugal où nous détenons le record de profondeur depuis 2008.

Nous fréquentons aussi les autres massifs karstiques français avec une attirance particulière pour la Coume Ouarnède où nous avons découvert récemment « Igue Auère », nouveau gouffre en jonction avec le « grand réseau ».

Apprentissage de l’équipement d’une cavité.

Parallèlement aux nombreuses activités traditionnelles, nous assurons la formation des « nouveaux », jeunes et moins jeunes, au sein de notre École de Club de Spéléologie. C’est une lourde charge que nous considérons toutefois naturelle et nécessaire pour notre association. Cette dynamique nous permet, avec près de 40 membres, d’être l’un des « gros » clubs en Midi-Pyrénées.

Travaux importants pour ouvrir un accès dans une cavité.
Travaux importants pour ouvrir un accès dans une cavité.

Bref, la Société Spéléo-Archéologique de Caussade est un Club bien intégré dans la vie fédérale qui vit avec des membres actifs et sympathiques réalisant un travail sérieux sans se prendre trop au sérieux !

Laisser un commentaire